Profil expérientiel

La méthode du profil expérientiel pour la formation et l’orientation tout au long de la vie

La méthode du profil expérientiel a été créée en 1990 par Jean-Luc Dumont et Marie-Claude Saint-Pé dans la suite de l’approche maïeutique conduite par Henri Desroche au Collège Coopératif de Paris et de l’approche praxéologique de Tadeuch Kotarbinski, philosophe polonais.

Cette méthode a fait l’objet de plusieurs publications dans le domaine de la formation, de l’insertion professionnelle et de la reconversion socioprofessionnelle. Jean-Luc Dumont et Marie-Claude Saint-Pé ont formé à l’utilisation de cette méthode des dizaines de praticien-nes de l’orientation, du recrutement, de l’insertion, de la gestion des ressources humaines, du coaching.

Depuis, elle est utilisée et enseignée principalement en formation continue des adultes en formation des professionnel-les du social et dans le coaching.

Des résultats transformateurs

L’utilisation de la méthode du profil expérientiel a permis à des personnes d’opérer de véritables transformations dans leur vie :

Une Jeune femme documentaliste éprouvant de nombreuses fragilités de santé, est devenue une professionnelle du Guestal massage et, alors que cet avenir était fortement compromis par le diagnostic médical, elle est devenue mère de deux enfants.

Un homme devait hériter d’une propriété agricole, mais se refusait à un métier d’agriculteur et pensait donc refuser cet héritage. Finalement, il fit de ses terres un immense terrain pour chars à voile et tout un complexe familial d’accueil de touristes sportifs, trouvant ainsi la manière d’assumer honorablement son héritage, faire vivre sa famille et se réaliser pleinement.

Un homme, gardien de prison ne pouvait se voir toute sa vie dans le rôle étriqué qui lui était donné dans le rapport aux détenus, il est devenu éducateur sportif dans la prison. Un compromis entre le rôle étriqué du gardien de prison et l’idée de plombier acrobatique qu’il voulait devenir à l’issue de son profil expérientiel.

Les transformations ne sont pas toujours aussi spectaculaires, mais chaque fois, cet accompagnement met les personnes en capacité de se créer elles-mêmes leur devenir, quitte à négocier une orientation pouvant paraître au début irréaliste, selon les contextes personnels, familiaux ou socioprofessionnels et socioéconomiques. Cette capacité de création est ce qui est recherché, dans la mesure où elle soutient confiance en soi, responsabilité de soi et de ses engagements familiaux et sociaux : une sorte de guérison intérieure ou de résilience, pourrait-on dire, stimulant la force et le pouvoir d’agir.

 La Méthode de l’autobiographie raisonnée

La méthode de l’autobiographie raisonnée a été conçue par Henri Desroche, fondateur du Collège Coopératif à Paris. Maître des utopies et des changements sociaux, Henri Desroche a conçu la méthode de l’autobiographie raisonnée, dans l’accompagnement des acteurs et actrices du développement endogène partout dans le monde.

L’utilisation de cette méthode a soutenu de réelles transformations personnelles et sociales : des inédits en sciences humaines, des entreprises d’économie sociale et solidaires, des politiques sociales et économiques, des créativités sociales et économiques.

Elle réalise le lien cohérent, pertinent et performant entre l’acteur ou l’actrice, son projet, son trajet.

Il est question de découvrir ou de reconnaître l’idée majeure qui anime notre démarche, nos choix, et de la conduire dans sa réalisation sociale, économique, politique.

Avec et après Henri Desroche, cette méthode est utilisée en formation continue des adultes, toujours dans cette même visée.

Parmi ces utilisateurs et utilisatrices, Marie-Claude SAINT-PÉ (via son expérience de plus de 15 ans au Collège Coopératif de l’accompagnement maïeutique des projets de recherche-action) met à disposition des personnes qui le souhaitent cet accompagnement au prix de 125 euros.

Cet accompagnement comprend :

– un document exposant les modalités d’utilisation de la méthode de l’autobiographie raisonnée (version papier ou numérisée)

– un accompagnement et suivi

– l’adhésion à l’association SOCRATIE.

Pourquoi vouloir son profil expérientiel ?

À l’origine de ce vœu se trouve le ressenti d’un malaise, une envie de changement, le ressenti d’un désarroi face à des choix à faire. Généralement, ce qui est en question touche personnellement et a un impact psychologique et physique, parfois, sur la santé des personnes. La méthode du profil expérientiel a parfois été utilisée dans le choix d’un projet de recherche universitaire ou par-delà l’offre d’un emploi, un projet de déménagement.

Faire son profil expérientiel

Selon son niveau de prise de conscience de la situation dans laquelle on se trouve et l’honnêteté avec laquelle on souhaite se livrer à cet exercice, il est possible de réaliser son propre profil expérientiel soi-même.

Pour ce faire, un mode d’utilisation de l’outil de la méthode du profil expérientiel est disponible.

Il est vendu 125 euros.

Ce prix forfaitaire comprend

– le document (version papier ou numérisé)

– un accompagnement et suivi à l’analyse et à la détermination du projet

– l’adhésion à l’association SOCRATIE.

Par ailleurs, des séminaires de formation à la conduite de son parcours socioprofessionnel, des séminaires d’auto-orientation et des formations spécifiques sont organisés par l’association SOCRATIE (voir la rubrique Accompagnement socioprofessionnel).